News

Histoire du Japon

Culture Japonaise

Cours de Japonais

Manga

Dessins Animés

Films

Musique

Resto

Photo
Staff

Download

Guest Book

Liens

Nous contacter


The soul taker (4/10)

Type : Fantastique, Combats, Noir

Réalisation : Akiyuki Shinbô

2001
13 épisodes de 25 minutes
Couleurs
Auteur : Tatsunoko
Scénario : Sekijima Mayori & Kubota Masashi & Uetake Sumio & Araki Kenichi
Décors : Jun'ichi Higashi
Musique : Kô Ôtani
Studio : Pioneer LDC Geneon

Kyosuke Date est poignardé dans le coeur par sa mère dans une église. Il se réveille dans l'appartement d'une jeune fille : Maya Mizaki qui, ayant eu le pressentiment que le jeune homme n'était pas mort, avait déterré son corps. Une semaine plus tard, Kyosuke est guéri et rencontre un médecin fou et ricanant dans un cimetière. Ce dernier le menace de ses scalpels, exigeant de Kyo qu'il lui indique où se cache sa petite soeur. Ignorant qu'il n'est pas fils unique, Kyo est sauvé par Shiro Mibu tandis que, grâce à l'intervention d'une infirmière, le médecin réussit à s'enfuir. Entre temps, le conglomérat Kirihara a enlevé Maya. Shiro peut (enfin !) expliquer à Kyosuke que Maya, sa soeur jumelle, est une lueur. Celui-ci décide donc, avec l'aide de Shiro, d'aller la sauver mais tous deux ne sont pas les seuls à vouloir s'introduire dans la base Kirihara : le médecin et l'infirmière aussi. Lors de l'attaque, deux évènements se produisent : Kyo reçoit une balle dans le coeur et le plus puissant des mutants se réveille. Une bataille s'engage et le nouveau tue le médecin. (Dominiquel)

Dominiquel : J'avoue n'avoir visionné que le premier épisode mais il ne m'a pas donné envie d'en voir plus : couleurs criardes, gros plans incessants, une histoire embrouillée et pas toujours logique (comme vous avez pu vous en rendre compte dans le résumé de ce premier épisode. C'est vrai, une semaine après vous être fait tué par votre propre mère, auriez-vous envie de vous promener seul dans un cimetière ? De plus, le fait de vivre une semaine avec une jeune fille inconnue ne vous amène-t-il pas à lui poser des questions et ainsi à découvrir qu'elle est votre soeur ?) Assez imbuvable donc à mon goût même si on ressent une certaine recherche esthétique. 4/10.

Dominiquel : 4/10.

Pas d'accord avec ces cotes ou ces commentaires ? Vous voulez lire votre critique ici ?
Envoyez-nous votre avis et/ou votre cote à cette adresse : prosprs@gmail.com